Mes 3 premiers piliers, pour créer ton entreprise

Dernière mise à jour : 7 mars


Avec les années, en travaillant sur mon propre développement entreprise, ainsi que sur celui de mes clients, j’ai observé 3 points majeurs, fondateurs, pour la création d’une entreprise. Ces 3 points sont aussi transposables dans n’importe quelles sphères de vie, dès que tu veux démarrer quelque chose de nouveau.

Je te les partage avec un grand plaisir, pour que tu puisses les utiliser pour ton propre développement, ou simplement t’en inspirer.






1. Partir de toi ; inspiration et plaisir


Lorsque tu démarres ton entreprise ou que, tu diversifies ton entreprise actuelle, il y a une règle des plus importantes : « partir de toi ». J’entends par là que tout ce que tu entreprends doit provenir de toi et surtout de ce que tu aimes, de ce qui te passionne, que tu sois débutant ou expert dans la discipline envisagée.


L’expertise sans plaisir ne suffit pas, elle est contre productive.


Tu peux avoir la meilleure vision du monde sur un business florissant, être un visionnaire hors pair avec l’idée de génie du siècle ; mais s’il te manque le plaisir, tout ce que tu entreprends devient lourd, fastidieux, démotivant, impliquant alors un succès inexistant ou loin de de l’idée que tu t’en faisais.


Demande-toi simplement : « Qu’est-ce que j’aime ?», «qu’elles sont les sujets qui m’intéressent ?», «qu’elle passion ou domaine ai-je envie d’explorer ?», «qu’elles sont les valeurs qui m’animent ? ».


Prenons mon exemple. Si mon blog et mes services touchent le développement entreprise, c’est que dans un premier temps la stratégie me passionne. Idem pour ma spécialisation auprès des professionnels du bien-être. Le bien-être est un sujet qui lui aussi me passionne. Je relie donc mes deux passions, couplées à mon expertise en stratégie marketing et communication, pour en faire mon métier. Je vais même plus loin, en développant en parallèle un blog sur un site traitant du bien-être au sens large et un autre autour de la botanique pour l’entreprise familiale.


Tu vois le truc ?


Ce pilier, te permet d’obtenir une première clef pour te mettre en route et cultiver ta motivation.


D’ailleurs, en parlant de motivation, voyons le deuxième pilier.




2. « Pourquoi » créer ton entreprise ; état d’esprit et motivation


Maintenant, que tu as posé, le ou les sujets qui t’amènent du plaisir dans ton job ou tes loisirs, voyons « pourquoi, créer ton entreprise ».


Il y a des milliers de bonnes raisons de créer une entreprise, mais ce qui m’intéresse ici se sont les tiennes, et ce, au-delà de l’argent pour payer les factures ou de vouloir répondre aux problématiques des autres.


Tu dois, tout comme le premier pilier, te demander à quoi va te servir ton entreprise, pour toi. Quels objectifs personnels vient-elle nourrir, que ce soit à court, moyen et long terme ?


Ton objectif, bien défini et bien posé, génère en toi un moteur puissant de motivation et va orienter, et renforcer ton état d’esprit pour l’atteindre.


Le cercle vertueux peut alors commencer à prendre sa course : inspiration, plaisir, motivation, état d’esprit.


Je vais t’illustrer le « pourquoi », là aussi avec mon cas personnel. Etant atteinte d’une sclérose en plaques, j’ai des besoins spécifiques en terme de repos, d’activité physique et d’alimentation. Ces 3 besoins me prennent un temps relativement supérieur à la moyenne, sans compter les jours où je suis à plat. Ma création d’entreprise doit donc pouvoir répondre à mes besoins personnels, pour m’assurer une bonne santé le plus longtemps possible. Ce « pourquoi », me donne naturellement une vraie motivation dans mes entreprises et surtout, il me permet de cultiver l’état d’esprit nécessaire, pour leurs succès.


Je te rassure, j’ai aussi des objectifs personnels à plus court terme et moins important, que mon entreprise doit nourrir, comme l’achat d’un véhicule.


Je pense que tu as pigé le truc.


Tes deux premiers piliers maintenant définis, voyons le troisième, très souvent oublié dans les fondations d’une création d’entreprise.




3. Gérer ton temps ; succès et pérennité


Le temps est une richesse quotidienne, qui se renouvelle chaque jour. Une richesse que nous maîtrisons souvent très mal et que nous gaspillons.


Chaque matin, tu te réveilles avec le même capital temps, mais sais-tu réellement comment en disposer et de combien de temps disponible, tu as pour créer ton entreprise ?


Le temps est un facteur indispensable que tu dois prendre en compte. Il te permet d’atteindre tes objectifs entreprise, avec succès et assure la pérennité de ton activité.


Regarde ton agenda, observe toi au quotidien, note tes temps utilisés et à quoi ils servent : sport, enfants, formation, travail, transport, lecture, cuisine, amis, réseaux, jeux vidéo, séries, maison, etc. Tu vas ainsi découvrir qu’il y a des tâches que tu peux réunir pour gagner du temps, et que d’autres n’ont pas de valeurs ajoutées pour nourrir tes projets, voire même chronophages et inutiles.


Par exemple, tes mails. Combien de fois les regardes-tu, par jour, ou semaine ? A mon avis, bien trop souvent. Regarde-les, une seule fois par jour, voire deux. Rien n’est fondamentalement urgent, tant qu’il n’y a pas une vie en jeu. Tu peux aussi te dire que tu vas les regarder seulement 3 fois par semaine. Dans tous les cas, ton traitement de mails doit être borné aux mêmes horaires et jour. Je te garantis qu’ainsi, tu vas libérer du temps pour ta création d’entreprise.


L’exemple que je t’ai donné pour les mails est valable pour tout. Rassure toi, dans les temps à venir, je vais t’écrire justement une bristol sur la gestion du temps, avec ma méthode des 3 squelettes et un article complémentaire sur «comment prioriser tes actions».


Alors regarde à ton agenda, observe toi, évalue tes temps et voit la richesse temporelle dont tu disposes pour mener à bien ta création d’entreprise.


Le premier cercle vertueux est alors complet : inspiration, plaisir, motivation, état d’esprit, succès et pérennité.


---


C’est seulement une fois ces trois piliers posés, que tu peux passer à la suite. C’est-à-dire, vérifier que le domaine dans lequel tu veux créer ton entreprise, a bien un marché existant. Nous verrons cela dans un article futur.


Dernier conseil : n’oublie pas la résilience. Accepte de revoir tes objectifs, soit pour en changer, car non adaptés, soit pour les réajuster, car en décalage avec toi ou ton environnement.


---


Maintenant, sors ton carnet et réalise l’exercice suivant :

- Qu’elles sont mes passions, même si je suis débutant ?

- Quelle est ma motivation profonde à la création d’une entreprise ?

- De quel temps je dispose par semaine, pour travailler à ma création d’entreprise, ou sa diversification ?


---


Je te souhaite un bon « triturage de cerveau » et te dis à très vite pour la suite !


Anne-Sophie


Bienvenue sur "Développement PRO", mon site spécialisé pour vous amener à incarner le chef d'entreprise que vous êtes en gagnant en autonomie et liberté.

246153465_996697791173816_6846560025069252778_n.jpg